DESCRIPTION DU TEMPLE

Comme la majorité des temples érigés sur la rive occidentale de Thèbes, le Ramesseum est implanté à la lisière des terres cultivées et du désert. Il regroupe deux temples et un palais. Orienté grosso modo est-ouest, il couvre avec ses dépendances en briques crues une superficie estimée actuellement à environ 5 hectares.

Le plan du complexe englobe:

Les biens matériels ou temporels appartenant au Ramesseum devaient être importants, mais nous ne possédons malheureusement pas pour ce temple d'inventaire analogue à celui du domaine de Karnak sous Ramsès III. En revanche il existe un grand nombre d'informations concernant les activités qui se déroulaient dans tout le secteur économique du temple. Des sources documentaires concernant le personnel qui lui était affecté nous sont accessibles, notamment les textes, reliefs et peintures de plusieurs tombes thébaines de fonctionnaires telles celles de Amenemipet [TT.177], Amenemipet [TT.374], Amenouahsou [TT.274] , Bakhet-Sekhmet [TT.384], Hori-mes [TT.C.7], Mahou [TT.257], Mes[TT.137], Nakhtamon [TT.341], Nebmehyt [TT.384], Nebmehyt [TT.170], Nebsoumenou [TT.183], Nedjemger [TT.138] responsable des jardins du temple, Neferrenpet [TT.133] responsable des activités de filage et de tissage, et de Piay [TT.263].

La conception architecturale du Ramesseum présente des originalités incontestables :

Les thèmes iconographiques, en relief dans le creux, résument les quatre grandes fonctions du souverain.

Annexes ou secteur économique du temple le temple ou mammisi de Mout-Touy et de Néfertari Palais royal et appartements Temple principal
Francité